L’Afrique une altérité complexe dans l’univers du Gwo Ka

Dans le cadre du mois de l’Afrique , la classe de la formation diplomante en histoire africaine et de sa diaspora d’IDHES s’ouvre au public.
Venez vivre ou revivre le parcours du Gwo Ka depuis l’Afrique vers les Antilles.
Avec le musicien internationalement connu Gino Sitson, venu spécialement de New-York.

Samedi 13 février à 15h.
À I2M Sup de Co 4 Faubourg Alexandre Isaac, Pointe-à-Pitre.
Participation 20 Euros adulte

E-mail: idhescommunication@gmail.com
Tel /sms : 0690 648931 ou 0590853430.
Web: www.idhes.fr

Gino Sitson:

Franco-américain d’origine camerounaise, Gino Sitson est vocaliste, compositeur et chercheur en musicologie.

Ses travaux portent essentiellement sur la cognition musicale, les propriétés expressives de la voix et le processus de transmission des musiques de la diaspora « noire ». Parmi celles-ci, il s’intéresse tout particulièrement au Gwoka guadeloupéen. Il termine actuellement une thèse de musicologie à l’Université Paris-Sorbonne. Il a enseigné notamment à Columbia University (New York), Florida Memorial University (Miami), Long Island University (New York),Queens College (New York), University of Panama City (Panama).

Gino Sitson est auteur-compositeur de six albums solo. Vocal Deliria, le premier, figurait parmi les vingt-et-un meilleurs disques du mois de mai 1996 du magazine Jazzman. Le deuxième, Song Zin… Vocadelic tales, a été classé par le Los Angeles Times parmi les dix meilleurs albums jazz de l’année 2002. Bamisphere, le troisième, a été pré-nominé aux Grammy Awards en 2008... VoiStrings, sixième opus, est sorti en novembre 2014 chez Buda Records-Universal France.

Sortie imminente d’un nouveau projet en trio, Réminiscence. Codirigé par Alain Jean-Marie, René Geoffroy et Gino Sitson.

En 2006, Gino Sitson s’est vu décerner le titre de Cultural Arts Ambassador de la ville de Miami (Floride) et celui de citoyen d’honneur de cette ville.

Gino Sitson écrit des musiques de films, des spots publicitaires, des habillages d’antenne et des jingle pour la télévision et la radio. Il a composé pour le dessin animé Dora The Explorer (Nickelodeon).

Gino Sitson figure dans le documentaire The Music Instinct. Science and Song (2008, PBS) aux côtés de Bobby McFerrin, Daniel Levitin, Oliver Sacks, Daniel Barenboim et Yo-Yo Ma.

En tant que vocaliste, il a notamment collaboré avec Manu Dibango, Ron Carter, Papa Wemba, John Scofield, Wally Badarou, Geri Allen, Bobby McFerrin, David Gilmore, Ray Lema, Frank Wess, Craig Harris, Wallace Roney, John William, Mario Canonge, Antoine Roney, Oliver N’Goma, Exile One, Steve Potts, Emeline Michel, So Why? (featuring Youssou N’Dour, Papa Wemba, Wally Badarou, Jabu Khanyile & Bayete, Lourdes Van-Dunem, and Lucky Dube), La Compagnie Créole, Kan’nida…

Gino Sitson s’est produit plusieurs fois dans la mythique salle du Carnegie Hall – avec son propre groupe et avec des artistes prestigieux.

Il est membre de l’American Musicological Society, de l’American Society for ethnomusicology, de la Chamber Music America, de la Société Française d’Analyse Musicale, d’EthnomusiKa, de la Société française d’ethnomusicologie et de la Caribbean Studies Association.